René Chambe alias André Survian

« André, Hubert, René SURVIAN, né le 3 avril 1891 à Saint-Louis Fausse carte André Survian 1942(A.O.F.), profession : écrivain-publiciste » sauf que l’individu en photo est René, Jules, Michel CHAMBE, né le 3 avril 1889 à Lyon (France), profession : général de brigade aérienne mis en retraite par le régime de Vichy, vient de participer à l’évasion du général Giraud vers Alger (novembre 1942), l’a fait auparavant héberger chez son gendre à Lyon et chez des amis à La Verpillière, s’apprête à rejoindre Giraud à Alger, si possible par voie sous-marine, sinon par l’Espagne, car depuis, toute la France métropolitaine est occupée.

C’est ce qui va se passer. Chambe ne parviendra pas à obtenir un sous-marin britannique pour traverser la Méditerranée. Sans plus attendre, il se décide à passer par l’Espagne bien entendu de façon clandestine. Des années plus tard, Chambe se souvient, contant son périple :

« Nous avions tous, bien sûr, des pièces d’identité absolument fausses. Pour ma part je m’appelais, je me souviens, Monsieur Survian qui était le nom de l’un des héros de mes romans. J’habitais soi-disant à Nice, au n°12 de l’avenue Edmond Rostand (qui n’existe pas, je crois) et j’étais négociant en bois de chauffage très particulier, de racines de buis pour chauffer les cars à gazogène. Voilà la raison que j’avais de circuler dans la zone interdite. » (récit enregistré et retranscrit, fonds famille Chambe)

Il s’en souvient presque bien puisqu’il est inscrit au n°7 de la rue et exerce un autre métier. Mais là n’est pas l’essentiel, peut-être a-t-il eu d’autres faux papiers. André Survian est effectivement le nom du héros de son roman Sous le casque de cuir (Baudinière, 1928), héros pour une grande part autobiographique puisqu’il s’agit d’un capitaine commandant une escadrille de chasse (la N.13, « N » pour Nieuport) de la Mission française en Roumanie du général Berthelot. René Chambe commandait alors l’escadrille N.1 qu’il avait montée de toute pièce. On s’amuse à voir dans ce roman le héros se confondre avec le vrai personnage, et, en hiver 1942-1943, le vrai personnage se cacher derrière son héros.

___

La vie, l’œuvre et les archives du général d’aviation et écrivain René Chambe (1889 – 1983).

https://generalrenechambe.com

Publicités