Les femmes aux commandes ! Ou aviatrices de haute lutte.

Quatre aviatrices d’aujourd’hui. Entre question de genre et question de handicaps. Mais le fait de les mettre en exergue encore aujourd’hui prouve que la présence des femmes dans le milieu des pilotes n’est pas encore tout à fait normalisée. Il n’y a qu’à voir les photos de groupe dans les aéro-clubs !

Les femmes… René Chambe aimait à les appeler tendrement « ces ennemies de l’aviation ». Car elles contribuaient à clouer leur fils ou leur mari au sol, ou à les dissuader franchement de ne pas s’engager dans la voie des airs, par trop dangereuse ! Mais rien n’y fait contre la passion. En vérité, il ne faut pas croire que René Chambe était misogyne, loin de là ! Issu d’un milieu bourgeois et conservateur, il admirait au contraire ces femmes volontaires qui retroussaient leurs manches et osaient se coiffer du casque de cuir. C’est pourquoi il a consacré à Hélène Boucher une biographie (Hélène Boucher, pilote de France. Baudinière, 1937). Il s’évertuait à dire aux femmes : « N’ayez pas peur des avions ! » Dans ses conférences, ses articles et dans ce livre en particulier, il ne dit pas seulement de ne pas avoir peur – alors même que la mort d’Hélène Boucher fut tragique et foudroyante – il dit aussi que les femmes ont leur place dans les cockpits !

Son « Histoire de l’aviation » (Flammarion, 1949 et rééditions ultérieures) fut l’occasion de donner une place à ces femmes dans l’Histoire : Hélène Boucher bien sûr, mais aussi Maryse Bastié, Adrienne Bolland (cf en bas de page) ou Jacqueline Auriol pour ne citer que les plus connues en France, pardonnez-nous. Justement, écoutez ce que disait à son sujet Daniel Costelle dans son excellente série documentaire « Histoire de l’aviation » (1979), ici dans l’ultime épisode (n°7) « Le mur du son (1945-1960) » :

« Un jour sans doute, on s’étonnera de notre étonnement : Comment ? Une faible femme dans ce monstre d’acier ! Et pourquoi pas ?

Toutes ces femmes, Jacqueline Auriol, Elisabeth Boselli, Valérie André, Jacqueline Cochran, … toutes ont dû leur célébrité à cette injustice qui réserve l’aviation aux seuls hommes. Elles ne furent que des pilotes, comme les autres. »

Voici quatre autres aviatrices d’aujourd’hui, quatre autres noms, des Françaises. C’est peu et c’est injuste pour les autres (dont la spationaute Claudie Haigneré), mais elles ont retenu notre attention du moment : Catherine Maunoury, Brigitte Revellin-Falcoz, Dorine Bourneton et Mélanie Astles.

Catherine Maunoury

Double championne du monde de voltige aérienne (1998 et  2000), dix fois championne de France de voltige aérienne. Actuellement Présidente de l’Aéro-Club de France et Ambassadrice du Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, dont elle fut la Directrice de 2010 à 2017. Découvrir son site.


René Chambe - Catherine Maunoury

Photo : Catherine Maunoury, source www.catherine-maunoury.fr


Brigitte Revellin-Falcoz

Pilote de ligne jusqu’à 50 ans, elle s’engage une fois son aptitude au vol relevée pour les personnes handicapées. C’est sa rencontre avec Dorine Bourneton qui déclenche son action en faveur des personnes handicapées avec le Ministère des Transports et la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) en 2003. Depuis, les pilotes avec handicaps peuvent exercer une activité professionnelle ! (Lire ici un court article de 2011 sur son action).


René Chambe - Brigitte Revellin-Falcoz 2

Photo : Brigitte Revellin-Falcoz, source http://www.ladepeche.fr


Dorine Bourneton

Passionnée elle aussi dès son plus jeune âge, elle est victime à 16 ans d’un accident aérien lors d’un voyage avec son aéro-club. Seule survivante et privée de l’usage de ses jambes, elle ne manque ni d’audace ni de volonté et parvient à voler malgré tout. Grâce à l’aide de Brigitte Revellin-Falcoz et de Guillaume Feral, elle fait avancer le droit des personnes handicapées. Elle devient pilote professionnelle et pratique la voltige aérienne ! Découvrir son site.

Dorine Bourneton est actuellement (juillet 2018) à l’honneur sur France 5 avec la série documentaire « Dorine, d’un ciel à l’autre« . En bas de cette page, nous vous proposons d’écouter « Le temps d’un bivouac » (France Inter, Daniel Fievet, 5 juillet 2018) : « Dorine Bourneton, une voltigeuse autour du monde ».


René Chambe - Dorine Bourneton 2

Photo : Dorine Bourneton, source http://www.dorinebourneton.fr © Maxppp / David Becus


Mélanie Astles

Adolescente franco-britannique, Mélanie Astles s’imagine voler dans le sillon de Caroline Aigle, l’une des premières femmes pilotes de chasse. Jeune brevetée, elle intègre l’ENAC et pratique la voltige aérienne, si bien qu’elle en remporte cinq fois le championnat de France ! Puis elle remporte par équipe le championnat du monde en 2015. En 2016, elle est la première femme à participer à la prestigieuse Red Bull Air Race. (Un article du Monde en lien ici). Découvrir son site.


René Chambe - Mélanie Astles 2

Photo : Mélanie Astles, source http://www.melanieastles.com


Ecouter Dorine Bourneton sur France Inter

Ecouter une fiction sur Adrienne Bolland sur France Inter

Voir aussi notre article sur la 45e Coupe Icare (2018) et la démonstration de l’équipe italienne WeFly ! Team

___

La vie, l’œuvre et les archives du général d’aviation et écrivain René Chambe (1889 – 1983).

https://generalrenechambe.com

Publicités